Body lift

Le body lift est une intervention permettant d’agir à la fois sur l’abdomen, les hanches, mais aussi les cuisses (culotte de cheval) et les fesses. Les résultats de cette intervention sont spectaculaires. L’intervention consiste à retirer de la peau en excès et de la graisse tout autour du corps. C’est l’intervention magique pour remonter les fesses et l’extérieur des cuisses mais aussi le ventre, le pubis et le devant des cuisses.

Si l’on traite l’abdomen, il s’agit d’une abdominoplastie. Si l’on traite fesses, il s’agit d’un lifting des fesses. Le body lift correspond à la réalisation des 2 interventions dans le même temps opératoire.

Body Lift après un amaigrissement de 100 kg

Body Lift après un amaigrissement de 100 kg

Consultation préopératoire

Le chirurgien prend vos mensurations, examine l’excès de peau et recherche un écartement des muscles de la paroi abdominale. Le Docteur Guidicelli étudie la faisabilité du body lift en fonction des caractéristiques anatomiques spécifiques de chaque individu. Le pinch test permet de simuler le résultat de l’intervention. Une étude précise de la région fessière est réalisée afin d’établir la meilleure stratégie chirurgicale pour leur embellissement. Leur augmentation en projection, souvent nécessaire, est réalisé dans la technique du bodylift par des lambeaux graisseux ou un lipofilling.

Intervention : Body lift

L’incision fait le tour du corps (lipectomie ciculaire). Horizontale basse, elle est dissimulée dans les sous-vêtements. Le body lift se déroule en plusieurs étapes. Le premier temps de l’opération est une liposuccion du dos, des hanches et des flancs. Ensuite, le temps postérieur du body lift ou lifting des fesses est effectué. L’excès cutanéo-graisseux est retiré. Les lambeaux graisseux sont fixés dans la région de la fesse pour leur redonner du volume et de la projection.

Schéma décrivant la technique chirurgicale du Body lift

Le temps antérieur du bodylift consiste en une abdominoplastie.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale et dure 4 heures 30. La durée est augmentée en cas d’association avec une liposuccion des cuisses (culotte de cheval).

Suites opératoires

Durée d’hospitalisation de 3 à 6 jours, le retrait des drains conditionne en général la sortie. Le body lift n’est pas très douloureux sauf dans les cas ou on rapproche les muscles qui sont écartés (diastasis). Les médicaments contre la douleur sont en général très efficaces. Des pansements sont refaits tous les deux jours jusqu’à complète cicatrisation. Le traitement anticoagulant est maintenu 15 jours ainsi que les bas de contention. Des médicaments contre la douleur sont prescrits et sont nécessaires deux semaines environ. La gaine-panty doit être portée pendant deux mois. Les fils sont résorbables. Il est demandé de suspendre tout activité sportive pendant 2 mois ainsi que tout travail de force ou nécessitant de porter des charges lourdes. La durée d’arrêt de travail est de 21 jours.

Le résultat du body lift est immédiat à la disparition de l’œdème et des ecchymoses vers le 10ème jour, au bout d’un an pour les cicatrices (atténuation progressive des cicatrices durant cette période).

Des retards de cicatrisation sont possibles au vu de la longueur de la cicatrice. Ainsi la cicatrisation finale n’est obtenue qu’après 15 jours à 1 mois.

Un sérome peut se produire au niveau de l’abdomen. Sa résolution est spontanée ou nécessite une ponction évacuatrice.

Le Body Lift comporte tous les risques et complications d’une abdominoplastie.

Comme toutes les interventions longues, le body lift n’est pas une chirurgie dénuée de risques, la phlébite et l’embolie pulmonaire sont redoutées ainsi que les hématomes.

Pour en savoir plus…

Feuille d’information SOFCPRE Body lift

Fiche information Body Lift