Reconstruction mammaire

La reconstruction mammaire est pratiquée après une intervention chirurgicale pour cancer du sein, afin de reconstruire ou remodeler le sein traité. Chaque année, 47000 femmes font face au diagnostic de cancer du sein. Le traitement chirurgical du cancer du sein, malgré le grand progrès au niveau des protocoles de chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie, reste la base du traitement de cette pathologie. La chirurgie plastique permet une reconstruction du sein après une mastectomie, c’est à dire l’ablation du sein en totalité et de la plaque aréolo-mamellonaire, et après un traitement conservateur qui comporte l’ablation de la tumeur tout en conservant une partie du sein. Chacun d’entre eux est responsable de séquelles esthétiques qu’il faudra traiter pour retrouver une féminité. La reconstruction mammaire a un but esthétique mais aussi psychologique.

Photographie d'une femme dissimulant une reconstruction mammaire

Reconstruction mammaire

Le Docteur Thomas Guidicelli intervient en reconstruction mammaire immédiate et différée. Il prend en charge la reconstruction des mastectomies prophylactiques.

Le but d’une reconstruction mammaire est de retrouver une symétrie des seins quand la patiente porte un soutien-gorge, ou est habillée. La différence entre le sein reconstruit et le sein restant peut être remarquée lorsque la patiente est nue. La qualité finale de la reconstruction dépend beaucoup des tissus locaux (peau et muscle) et en particulier de la tolérance cutanée à la radiothérapie.

La reconstruction mammaire ne saurait être envisagée que d´un accord commun entre le chirurgien plasticien, le gynécologue, le cancérologue et la patiente. Les indications chirurgicales varient en fonction de la morphologie de la patiente, du sein opposé, de la qualité de peau du sein à reconstruire et de l’existence d´une radiothérapie. Ainsi la décisions thérapeutiques sont prises de manière collégiale entre tous médecins impliqués.

Une reconstruction mammaire après cancer est prise en charge par l’Assurance Maladie car il s’agit d’une chirurgie réparatrice.

Technique chirurgicale de reconstruction mammaire

On distingue les techniques autologues ou sans prothèse, c’est à dire avec votre propre graisse et les techniques utilisant une prothèse mammaire

Institut national du cancer: reconstruction mammaire