Allaiter après une réduction mammaire?

La possibilité d’allaiter après une réduction mammaire est une question fréquente. Généralement l’allaitement est possible après une réduction mammaire. Cependant il faut attendre au moins 6 mois afin de permettre aux tissus du sein et aux canaux galactophores de cicatriser. En effet, ce sont ces canaux galactophores qui permettent de conduire le lait de la glande aux […]

La possibilité d’allaiter après une réduction mammaire est une question fréquente. Généralement l’allaitement est possible après une réduction mammaire. Cependant il faut attendre au moins 6 mois afin de permettre aux tissus du sein et aux canaux galactophores de cicatriser. En effet, ce sont ces canaux galactophores qui permettent de conduire le lait de la glande aux tétons.

Pour les réductions mammaires très importantes, à partir de 800 grammes, l’allaitement ultérieur peut être compromis. La technique de Thorek où l’on réalise une greffe des aréoles peut empêcher l’allaitement car tous les canaux galactophores sont coupés. En pratique, on observe une cicatrisation de ces canaux et allaiter peut-être possible après une technique de Thorek mais il faut garder un réserve.

La seule étude scientifique (Cosmetic breast surgery – Is breastfeeding at risk ? L Nommsen-Rivers. J Hum Lact 2003 ; 19(1) : 7-8) qui s’est penchée sur les conséquences au niveau de la lactation de la chirurgie d’augmentation et de réduction des deux seins a trouvé une multiplication par trois du risque d’échec de l’allaitement chez les femmes qui avaient subi une chirurgie mammaire quelle qu’elle soit, par rapport aux femmes qui n’avaient pas eu de chirurgie. Le taux de réussite de l’allaitement est significativement plus bas après chirurgie de réduction. L’estimation du taux de réussite de l’allaitement après réduction varie de 0 % à 70 % en fonction du type de chirurgie. Dans l’ensemble, on peut dire que presque toutes les femmes arriveront à avoir du lait ; la principale question est de savoir combien de lait elles pourront sécréter.

Ces chiffres ne paraissent pas pas refléter la réalité car le taux d’échec parait très élevé mais il est certain qu’une chirurgie du sein ne peut que compromettre l’allaitement. Ainsi, je conseillerai aux patientes qui veulent absolument allaiter de programmer la chirurgie de réduction mammaire après leur grossesse et leur allaitement. Nous ne pouvons pas garantir que l’allaitement sera possible.

Vous trouverez plus de réponses dans cet article : http://www.famili.fr/,reduction-mammaire-allaitement,456214.asp

> Pour en savoir plus sur la réduction mammaire
> FAQ réduction mammaire


Prendre
rendez-vous

Une question ?

Laissez-nous un message
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales