Lipofilling des seins

Augmenter les seins sans prothèses mammaires est possible. Le lipofilling des seins est l’idéal esthétique pour redessiner les seins. Il consiste en une augmentation et un modelage du sein par l’injection de votre graisse prélevée dans les zones de liposuccion. Il permet d’embellir le décolleté et donne d’excellents résultats dans le traitement des seins asymétriques et des seins tubéreux. Le résultat, une fois passée la phase de résorption partielle de la greffe, est définitif.

Lipofilling des seins Marseille, Aix en Provence


Lipofilling, lipomodelage ou lipostructure sont des synonymes pour parler de l’injection de graisse.

Longtemps décrié pour la fiabilité du dépistage du cancer par mammographie, de récentes études ont démontré que le lipofilling du sein n’avait pas d’incidence sur la fiabilité de la surveillance du moment que celle-ci est réalisée par un radiologue expérimenté en imagerie du sein. Initialement réservé aux patientes de moins de 35 ans en chirurgie esthétique, cette limite est désormais révolue. Un bilan radiologique préopératoire (échographie et mammographie) réalisé par un radiologue entrainé est indispensable, et sa normalité (ACR1 ou ACR2) est le préalable obligatoire à la réalisation de cette intervention.

Seringue de graisse permettant de réaliser le lipofilling

Le dernier rapport de la Haute Autorité de Santé de Janvier 2015 sur l’évaluation des conditions de réalisation du lipofilling des seins retient les contre-indications suivantes en chirurgie esthétique :

  • une attente déraisonnable de la patiente quant aux résultats (augmentation mammaire importante)
  • une réserve de graisse insuffisante.
  • une instabilité pondérale (ex : crise de boulimie ou d’anorexie)
  • des facteurs de risque familiaux (les mêmes que lors d’une consultation d’oncogénétique), histologiques (biopsie mammaire révélant des lésions atypiques), génétiques (ex : BRCA 1 et 2, PTEN, P53) et médicaux (ex : irradiation thoracique)
  • une pathologie cancéreuse mammaire évolutive, mise en évidence par un bilan pré-opératoire radiologique anormal (ACR 3, 4, 5 ou 6).

Le lipofilling des seins est utilisé quel que soit l’âge en reconstruction mammaire après une mastectomie.

Consultation préopératoire

Elle est similaire à celle décrite pour les implants mammaires, une étude des zones de graisses à prélever sera réalisée afin d’estimer le volume injectable disponible pour le lipofilling des seins. Le bilan préopératoire d’une autogreffe de tissu adipeux dans le sein en chirurgie réparatrice ou esthétique doit comprendre, avant 30 ans, une échographie mammaire pour toutes les patientes, de 30 à 40 ans, une mammographie à une incidence, complétée d’une échographie, et après 40 ans, une mammographie complète, complétée d’une échographie. Ce bilan devrait être réalisé dans les 6 mois avant l’opération.

Technique chirurgicale: lipofilling des seins

Le prélèvement du tissu graisseux est effectué par liposuccion à l’aide d’une fine canule d’aspiration, par de petites incisions cachées dans les plis naturels des zones souhaitées (hanches, ventre, cuisses et genoux). On procède ensuite à une centrifugation de manière à séparer les cellules graisseuses intactes, qui seront greffées, des éléments qui ne sont pas greffables (sérosités, huile).

Technique d'injections de graisse pour augmenter les seins (lipofilling des seins)

La réinjection au niveau des seins se fait à l’aide de micro-canules. Les incisions de 2 mm sont dissimulées dans le sillon sous-mammaire ne laissant pas de cicatrices visibles. Le transfert des cellules graisseuses est réalisé dans différents plans (du plan des côtes jusqu’à la peau), selon de nombreux trajets indépendants (réalisation d’un véritable réseau tridimensionnel), afin d’augmenter la surface de contact entre les cellules implantées et les tissus receveurs, ce qui assurera au mieux la survie des cellules adipeuses greffées et donc la «prise de la greffe».

L’intervention est pratiquée sous anesthésie générale et dure 2 heures.

Suites opératoires

L’intervention est réalisée en chirurgie ambulatoire. Les suites opératoires du lipofilling des seins sont peu douloureuses, soulagées par les antalgiques simples. La douleur des zones de prélèvement est fonction du volume aspiré. Des ecchymoses sont présentes 8 à 10 jours. L’œdème sur les zones de prélèvement et les seins disparaît en 2 mois. Le pansement est changé par votre chirurgien au bout de 48 à 72 heures. Il doit être refait tous les deux à trois jours jusqu’à cicatrisation complète à 15 jours. Il convient d’envisager une convalescence avec interruption d’activité pendant 10 jours. Il faut porter un soutien-gorge médical et un vêtement compressif pendant 1 à 2 mois sur les zones de prlèvement, aucune activité sportive n’est à prévoir pendant cette période. Il conviendra de ne pas exposer les seins au soleil ou aux U.V. avant au moins 3 mois.

Résultats 

 Photographie avant après à 6 mois d'un lipofilling des seins, injection de 300cc de graisse par sein, d'un bonnet A à C


Photo avant apres lipofilling des seins marseille

Le lipofilling des seins est une technique définitive puisque les cellules adipeuses ainsi greffées vivront aussi longtemps que les tissus qui se trouvent autour d’elles. En revanche, l’évolution de ces cellules graisseuses se fait selon l’adiposité de la patiente (si la patiente maigrit, le volume apporté diminuera).

Pour obtenir une augmentation conséquente (2 bonnets), 2 séances peuvent être nécessaires.

Le lipofilling des seins peut être combiné avec la mise en place de prothèses mammaires

Le résultat du lipofilling des seins, une fois passée la phase de résorption partielle de la greffe, est définitif. On attend entre 4 à 6 mois pour juger le résultat définitif. Toutefois, en cas de variation de poids, le volume de graisse greffé suivra cette variation. Le taux de prise de greffe varie entre 60 et 70 %, ce qui signifie que l’on doit réinjecter plus de graisse qu’il n’en faudrait théoriquement pour atteindre le volume désiré.

La patiente doit s’engager à suivre un bilan post-opératoire régulier comprenant un suivi clinique et radiologique régulier annuel. Il doit comporter à 1 an de l’intervention, une échographie mammaire pour toutes les patientes de moins de 30 ans et une mammographie à une incidence, complétée d’une échographie, après 30 ans. Après 40 ans, les femmes ont une mammographie complète et une échographie, puis rejoignent à 50 ans le dispositif de dépistage du cancer du sein (mammographie tous les 2 ans).

Le risque principal de l’intervention est de développer une infection. A distance, l'apparition de kyste huileux peut nécessiter une ponction évacuatrice.

Limites

Le lipofilling des seins ne peut pas être appliqué à toutes les patientes qui désirent une augmentation mammaire. Pour avoir un résultat satisfaisant, il est nécessaire d’obtenir par lipoaspiration au moins un litre de graisse. Or dans la plupart des cas, les candidates à une augmentation mammaire sont minces. Il faut insister sur le fait que cette technique ne peut pas remplacer les prothèses mammaires dans tous les cas. Il s’agit en effet d’interventions dont les objectifs sont différents :

  • Le lipofilling des seins réalise une augmentation naturelle des seins mais ne permet qu’une augmentation modérée et convient mieux aux patientes qui veulent retrouver un « état antérieur » (après amaigrissement, grossesse, allaitement) et/ou désirent une solution plus « naturelle », sans corps étranger prothétique.
  • L’augmentation des seins par prothèses convient aux patientes qui souhaitent une augmentation conséquente du volume de leurs seins ou qui désirent une transformation de leurs seins. Il s’agit de la référence chez la patiente mince.

Pour en savoir plus…

Feuille d’information SOFCPRE Lipofilling esthétique des seins

Fiche information Lipofilling Augmentation Mammaire